top of page

Le procès d'El Kadi Ihsane reporté au 26 mars 2023 - Twala


Le procès du journaliste El Kadi Ihsane, qui s’est ouvert ce dimanche 12 mars 2023, au tribunal de Sidi M’Hamed, a été reporté, sur la demande du prévenu, au 26 mars.


Ce dimanche, El Kadi Ihsane n’a pas été extrait de la prison d’El Harrach où il est détenu depuis le 29 décembre 2022 pour être jugé en présentiel. Le tribunal était parti pour le juger par visioconférence.


Apparu à l’écran en chemise blanche et veste marron, El Kadi Ihsane, à qui la juge a demandé de formuler sa demande au tribunal, a dit être surpris qu’il soit interroge à distance alors qu’il avait mis « une chemise neuve » pour venir comparaître à Sidi M’Hamed.


El Kadi Ihsane a demandé à ce qu’il soit jugé en présentiel. Une demande que la juge a acceptée, fixant la prochaine audience du procès au 26 mars 2023.


La partie civile et les témoins dans ce procès ont été absents à l’audience. Appelés à la barre, Tin Hinane El Kadi, la fille d’Ihsane, le président de l’Autorite de régulation de l’audiovisuel, Mohamed Loubar, représentant la partie civile, n’ont pas répondu présents.


Le gérant de la société Interface Medias, Abdenour Houati, et un cambiste du nom de Faical Ghouareb, ont également étaient absents à l’audience. La juge a décidé de reconvoquer l’ensemble des absents pour le 26 mars.


Le journaliste El Kadi Ihsane est poursuivi en correctionnelle pour des chefs d’inculpation liés à la perception de l’argent depuis l’étranger. Entendue par le juge d’instruction, sa fille a déclaré lui avoir envoyé de l’argent depuis l’Angleterre.


El kadi Ihsane a été arrêté le 24 décembre 2022 par des éléments de la DGSI. Après 5 jours de garde à vue, il a été présenté au parquet qui l’a renvoyé devant un juge instructeur lequel a décidé de le placer sous mandat de dépôt. Les deux médias dont El Kadi Ihsane assumait la direction, Radio M et Maghreb Emergent, ont été mis sous scellés le 25 décembre 2022.


Comments


bottom of page